Partie I - C

C. Les robots-patients


Dans cette partie, nous verrons tout d'abord un article comparatif de deux robots-patients fait par le site urgence-pratique.com, puis les stages proposés aux médecins pour apprendre à se servir de ces robots. 

a. Qu'est-ce qu'un robot-patient ? 

La médecine d'urgence est une spécialité scientifique et technique. Son apprentissage passe par l'acquisition de connaissances théoriques et par l'apprentissage de gestes thérapeutiques essentiels à la survie du patient. 

La connaissance est littéraire, mais la performance, et le maintien de celle-ci, est basée sur la pratique. Le meilleur moyen d'acquérir une technique est certes de le faire « in vivo » et en compagnonnage. Cet enseignement présente cependant quelques inconvénients. Il ne peut correspondre qu'à un nombre réduit d'élèves. Les situations d'urgence absolues laissent parfois peu de latitude à la démonstration didactique. La répétition des gestes est impossible et une « révision » à la demande n'est pas envisageable.
Pour toutes ces raisons, médecins et acteurs de l'urgence ont depuis toujours souhaité apprendre et s'entraîner avec des mannequins et des simulateurs. Se posent alors d'autres problèmes : réalisme et coût. Certains « outils » de formation particulièrement complets sont ainsi vendus jusqu'à 5 millions de Francs.
Une solution séduisante et relativement abordable est proposée par LaerdalTM. Cette société historiquement liée à l'enseignement des gestes d'urgence, et qui a marquée des générations de secouristes avec son célèbre mannequin « Resusci Anne » et ses « Méga Codes » destinés à l'apprentissage des gestes essentiels de ventilation et ressuscitation cardiaque, propose aujourd'hui ses deux nouveaux simulateurs SimManTM et AirmManTM. LaerdalTM en rachetant la société américaine MPL (Medical Plastic Laboratory), spécialiste des plastiques, a pu utiliser des mannequins encore plus réalistes et élaborer des produits nouveaux et performants en les dotant de sa technologie propre. 

 
LES SIMULATEURS SimMan ET AirMan

Le mannequin-simulateur AirManTM est adapté à l'apprentissage des techniques de prise en charge d'une intubation difficile. 

Le modèle SimManTM, plus complet, permet de simuler les pathologies respiratoires et circulatoires. C'est celui qui a eu notre préférence lors de l'essai.

Présentation :

L'ensemble se compose d'un mannequin, d'un ordinateur portable, d'un écran permettant de simuler les principaux moniteurs « multiparamètres » existant sur le marché, de deux télécommandes et d'un compresseur. L'installation de la totalité du dispositif prend environ une demi-heure. Ce qui frappe, de premier abord, c'est l'aspect effectivement réaliste du mannequin. Le volume, les formes, le poids (40 kg), la peau, granuleuse et d'un contact exceptionnel, sont très proches de la réalité. Le mannequin correspond vraiment à ce que l'on attendait. Qu'en est-il de l'utilisation ?

Utilisation:

Il est impossible, au cours d'un essai de deux heures d'être exhaustif avec ce type de matériel. Les possibilités sont quasi infinies. Aux scénarios pré-déterminés il est possible d'ajouter de multiples variantes permettant de les adapter à la réactivité des élèves. Utiliser les quelque 1200 troubles du rythme demande déjà beaucoup de temps !
La partie « ventilation » est, à elle seule, passionnante. Le mannequin est doté d'une ventilation spontanée et modulable, mais peut présenter aussi différents troubles : trismus, œdème de la langue, tirage, blocage cervical et intubation difficile. La SpO2 et le CO2 expiré varient en fonction des pathologies et des réponses thérapeutiques. Il est possible de placer un CombitubeTM, de réaliser une cricothyrotomie, de drainer un épanchement thoracique par voie antérieure ou axillaire.
La partie cardio-circulatoire est elle aussi très complète. Bien sûr, il est possible de s'entraîner à la pose d'une voie veineuse, mais il est surtout intéressant de pouvoir, en fonction des scénarios, choisir un traitement, l'injecter, et en valider l'effet. Le monitorage de l'ECG et de la pression artérielle, concourent à mettre l'élève en situation de réalité. Si aucune décision n'est prise, si aucun geste n'est effectué, la situation se dégrade et SimManTM meurt rapidement faute de soins appropriés !
Il existe aussi un module « voies urinaires » et « organes génitaux ». Il permet de compléter l'examen du traumatisé, de pratiquer des cathétérismes et des examens spécialisés.

Conclusion:

Nous ne sommes pas surpris d'apprendre que 200 SimManTM se sont vendus en quelques mois. La qualité de réalisation est superbe et l'intérêt pédagogique est évident. Qu'en est-il du prix de ce produit ?
L'AirManTM simple est vendu environ 80.000 F (HT), et le mannequin complet 250.000 F (HT). Le prix, même s'il est largement inférieur à celui des autres produits, est conséquent. Il représente un investissement qui se doit d'être réfléchi. LaerdalTM France garantit un service après vente sans faille et propose un forfait très intéressant de maintenance annuelle.

La Rédaction du site urgence-pratique.com

 

En résumé, ces robots patients sont amenés à devenir de plus en plus utilisés pour l'entraînement des nouveaux chirurgiens.

Comme nous disait Mme Coste-Manière (cf partie III C), le principal avantage de ces manequins est la réduction du coût de ces entraînements. 

 



b. Les stages pour se former 

Voici trois exemples de stages concernant les simulateurs patients SimMan ou SimBaby.
Ce sont les "Laerdal SimTraining". Nous avons trouvé ces stages sur Internet.

1°) Aspects techniques et fonctionnalités des simulateurs patients corps entier SimMan et SimBaby

Aspects abordés durant la formation :
Le montage-démontage, le conditionnement et l'entretien courant d'un simulateur patient.
Les fonctionnalités du simulateur patient.
Initiation à la programmation de scénarios sur logiciel SimMan ou SimBaby  

Pré-requis : 
Personnels techniques et d'encadrement de formations sur simulateurs patients SimMan ou SimBaby

Durée : 2 jours

Nombre de participants : 10 personnes maximum

2°) Création de scénarios et programmation des simulateurs patients corps entier. 

Aspects abordés durant la formation :
Comment créer un scénario de simulation avec des objectifs pédagogiques optimaux.
Programmation des scénarios sur Logiciel SimMan ou SimBaby en lien avec les scénarios envisagés.
Initiation au débriefing

Pré-requis : 
Avoir suivi la formation technique 

Durée : 1 journée

Nombre de participants : 10 personnes maximum

3°) Formation d'instructeur simulation.

Aspects abordés durant la formation :
Les clefs de la pédagogie de l'adulte
La simulation : outils d'évaluation et de formation
La prévention des risques et le management des ressources en situation de crise
L'élaboration et la réalisation de scénarios avec définition d'objectifs médicaux et comportementaux.

Pré-requis :
En cursus initial ; Avoir suivi la formation création de scénarios et programmation (Réf 210-90250).
En perfectionnement pour les formateurs sur simulateur patient.

Durée : 2 jours

Nombre de participants : 12 à 15 personnes

 

Ces stages permettent d'apprendre à se servir de ces mannequins, mais aussi de savoir les programmer pour la création de scénarios particuliers.

Ils permettent donc aux praticiens de mieux maîtriser les différentes fonctionnalités de Simman et Airman.



Conclusion:



Ainsi, nous avons vu, dans cette partie, les différents robots existants, des plus utiles aux gadgets.
Nous avons également vu combien cette avancée technologique a été rapide, depuis la création de Neuromate et Robodoc. Cette partie laisse également entrevoir d'autres avancées en robotique médicale, comme les opérations à distance.  Il ne fait aucun doute que le robot n'est pas une finalité, mais un début,  une base pour le futur et pour des améliorations envisageables mais difficilement réalisables aujourd'hui.
Nous allons maintenant nous intéresser au développement de la chirurgie robotique, dans une seconde partie qui explique les causes de ce développement et qui montre ce qui pourrait freiner ce dernier.

 

Commentaires (7)

1. zefira 04/01/2015

Je ne trouve pas que ce tpe soit vraiment bien! On ne comprend pas trop le sommaire avec des A, B et C a des endroit different. Les exemples font trop "catalogue" et sont mis a la suites des autres. Enfin bref voila! ;3

2. rolex replica watches (site web) 14/06/2012

I was very pleased to find this web-site.I wanted to thanks for your time for this wonderful read!! I definitely enjoying every little bit of it and I have you bookmarked to check out new stuff you blog post.
rolex replica watches

3. replica designer handbags (site web) 14/06/2012

There are some interesting points in time in this article but I don’t know if I see all of them center to heart. There is some validity but I will take hold opinion until I look into it further. Good article , thanks and we want more! Added to FeedBurner as well
louis vuitton mens bags

4. mily 17/01/2012

OMG!!!.. That is a great interesting article. Thanks for sharing.discount louis vuitton handbags

5. Lika Nin 08/03/2011

est-ce que l'on peut ne serait-ce que copier les textes, mais en mous citant??

6. lola 03/01/2011

7. bouuuu 10/02/2010

ok

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×